• 🎁 LIVRAISON GRATUIT DÈS 42€
  • 🇫🇷 SUPPORT 100% FRANÇAIS
  • support@leboxdufitness.com
  • ☎️ 07.56.92.53.59
condition-physique-la-qualité-de-vie-à-viser

- Par : Fitness Club

CONDITION PHYSIQUE | LA QUALITÉ DE VIE À VISER

de lecture - mots

L'exercice ne vous aide pas seulement à vivre plus longtemps, il vous aide à vivre mieux.

En plus de renforcer votre cœur et vos muscles et de vous protéger contre toute une série de maladies, l'exercice peut également améliorer votre fonctionnement mental et émotionnel et même soutenir votre productivité et vos relations intimes.

Lisez la suite pour découvrir cinq façons dont l'exercice peut améliorer votre qualité de vie.

1. Prévenir la dépression :

Si quelques tours de pâté de maison ne peuvent pas résoudre de graves problèmes émotionnels, les chercheurs savent qu'il existe un lien étroit entre l'exercice régulier et l'amélioration de l'humeur.

L'exercice d'aérobic provoque la libération d'hormones de l'humeur, qui soulagent le stress et favorisent un sentiment de bien-être.

En outre, les contractions musculaires rythmiques qui se produisent dans presque tous les types d'exercice peuvent augmenter les niveaux de sérotonine, une substance chimique du cerveau qui combat les sentiments négatifs.

2. Améliore la vie sexuelle :

La libido et la performance bénéficient toutes deux de l'exercice aérobique modéré à vigoureux.

Une étude a révélé que les hommes qui faisaient 30 minutes d'exercice par jour étaient 41 % moins susceptibles que les hommes sédentaires de souffrir de dysfonctionnement érectile.

L'exercice physique est également utile aux femmes : une étude a montré que 20 minutes de vélo augmentaient de 169 % l'excitation sexuelle des femmes.

3. Affinez votre esprit :

L'activité physique stimule le flux sanguin vers le cerveau, ce qui peut contribuer à maintenir les fonctions cérébrales.

Elle favorise également une bonne fonction pulmonaire, caractéristique des personnes dont la mémoire et l'acuité mentale restent fortes en vieillissant. S

i tous les types d'activité physique aident à garder l'esprit vif, de nombreuses études ont montré que les exercices d'aérobic, en particulier, améliorent avec succès les fonctions cognitives.

4. Améliore le sommeil :

L'exercice aérobique régulier procure trois avantages importants pour le sommeil : il vous aide à vous endormir plus rapidement, à passer plus de temps en sommeil profond et à vous réveiller moins souvent pendant la nuit.

En fait, l'exercice est le seul moyen connu pour les adultes en bonne santé d'augmenter la quantité de sommeil profond qu'ils obtiennent et le sommeil profond est essentiel pour que votre corps se renouvelle et se répare.

5. Protège la mobilité et la vitalité :

L'exercice régulier peut ralentir le déclin naturel des performances physiques qui se produit avec l'âge.

En restant actives, les personnes âgées peuvent en fait maintenir leur forme cardiovasculaire, leur métabolisme et leur fonction musculaire au niveau de ceux de personnes beaucoup plus jeunes.

De nombreuses études ont montré que les personnes qui étaient plus actives au milieu de leur vie étaient capables de préserver leur mobilité et donc leur indépendance en vieillissant.

Comment les activités physiques peuvent-elles améliorer votre qualité de vie ?

Promouvoir l'activité physique comme un mode de vie

En tant que parent, vous devez encourager des habitudes saines, y compris l'exercice physique chez vos enfants.

L'activité physique doit faire partie de leur vie au même titre que l'alimentation et le sommeil.

Rassurez-les en leur disant que les sports tels que le vélo (toujours avec un casque), la natation, le basket-ball, le jogging, la marche rapide, le ski de fond, la danse, l'aérobic et le football, pratiqués régulièrement, sont non seulement amusants mais peuvent aussi favoriser la santé.

Certains sports, comme le baseball, qui ne nécessitent qu'une activité sporadique, sont bénéfiques à bien des égards, mais ils ne favorisent pas la forme physique.

L'activité physique peut être bénéfique pour la santé des façons suivantes.

Augmenter l'endurance cardiovasculaire : 

Une activité physique régulière peut aider à se protéger contre les problèmes cardiaques.

L'exercice peut améliorer la condition physique de votre enfant, le faire se sentir mieux et renforcer son système cardiovasculaire.

L'activité aérobie peut permettre au cœur de pomper plus efficacement, réduisant ainsi l'incidence de l'hypertension artérielle.

Elle peut également augmenter le taux sanguin de cholestérol HDL (lipoprotéines de haute densité), la "bonne" forme de cholestérol qui élimine les graisses excédentaires de la circulation sanguine.

Même si la plupart des maladies cardiovasculaires sont considérées comme des maladies de l'âge adulte, des dépôts graisseux ont été détectés dans les artères d'enfants dès l'âge de trois ans, et l'hypertension artérielle existe chez environ 5 % des jeunes.

Au moins trois fois par semaine, votre enfant d'âge moyen doit faire de l'exercice en continu pendant vingt à trente minutes à une fréquence cardiaque supérieure à son niveau de repos.

À titre indicatif, l'effort fourni par une marche rapide continue est suffisant pour maintenir la forme.

Chaque séance d'exercice doit être précédée et suivie d'une période d'échauffement et de récupération progressive, permettant aux muscles, aux articulations et au système cardiovasculaire d'entrer et de sortir d'une activité vigoureuse, contribuant ainsi à garantir un entraînement sûr.

Cela peut se faire en s'étirant pendant quelques minutes avant et après l'exercice.

Améliorer la force et l'endurance des gros muscles.

Au fur et à mesure que les muscles de votre enfant se renforcent, il sera capable de faire de l'exercice pendant de plus longues périodes et de se protéger des blessures.

Des muscles forts offrent un meilleur soutien aux articulations.

Des redressements assis modifiés (genoux pliés, pieds au sol) peuvent renforcer les muscles abdominaux, augmenter la capacité pulmonaire et protéger contre les blessures au dos.

Pour renforcer le haut du corps, il peut effectuer des tractions modifiées (en gardant les bras fléchis tout en se suspendant à une barre horizontale) et des pompes modifiées (en plaçant les genoux au sol tout en étendant les bras au niveau du coude).

Augmenter la flexibilité.

Pour une bonne condition physique, les enfants doivent être capables de tordre et de plier leur corps dans toute la gamme des mouvements normaux sans se surmener ni se blesser. Lorsque les enfants sont ainsi flexibles, ils sont plus agiles.

Bien que la plupart des gens perdent leur souplesse en vieillissant, ce processus peut être retardé en s'étirant pour maintenir la souplesse tout au long de la vie, en commençant par l'enfance.

Les exercices d'étirement sont le meilleur moyen de maintenir ou d'améliorer la souplesse, et ils peuvent être intégrés aux routines d'échauffement et de récupération de votre enfant.

Dans la plupart des exercices d'étirement, votre enfant doit s'étirer jusqu'à une position où il commence à ressentir une tension, mais pas de douleur, puis rester stable pendant vingt à trente secondes avant de se détendre.

Il ne doit pas rebondir en s'étirant, car cela peut causer des blessures aux muscles ou aux tendons.

Maintenir un poids correct.

12% des enfants en âge pré-pubère sont en surpoids, mais peu de ces jeunes sont physiquement actifs. L'exercice peut effectivement brûler des calories et des graisses et réduire l'appétit.

Demandez à votre pédiatre de vous aider à déterminer si votre enfant a un pourcentage de graisse corporelle sain pour son âge et son sexe.

Réduisez le stress.

Un stress non géré peut provoquer des tensions musculaires, ce qui peut contribuer à des maux de tête, des maux d'estomac et d'autres types d'inconfort.

Votre enfant doit apprendre non seulement à reconnaître le stress dans son corps, mais aussi à le désamorcer efficacement. L'exercice est l'un des meilleurs moyens de contrôler le stress.

Un enfant physiquement actif est moins susceptible de présenter des symptômes liés au stress que ses camarades plus sédentaires.

Quelle est la relation entre la condition physique et le mode de vie ?

La condition physique est l'état d'être physiologiquement préparé à tirer le meilleur parti de la vie. Devenir en forme est un processus continu qui exige un travail acharné et qui améliore considérablement les fonctions mentales et physiques.

S'engager à respecter les règles d'un mode de vie sain est le seul moyen de promouvoir une forme physique constante tout au long de sa vie.

Les composantes essentielles d'un mode de vie sain sont le maintien d'un équilibre calorique, une bonne alimentation, l'exercice et l'entraînement à la souplesse.

Équilibre calorique

Bien qu'elles aient acquis une mauvaise réputation, les calories sont simplement une unité de mesure du carburant qui fait fonctionner votre corps et votre cerveau.

Vous ne voulez pas en avoir trop, ni trop peu non plus. Les deux scénarios peuvent être désastreux pour votre poids et votre apparence et nuire à votre capacité à penser clairement.

Un bilan calorique est la mesure des calories consommées par rapport aux calories brûlées par l'exercice et les activités quotidiennes.

Si les entrées et les sorties sont à peu près au même niveau, votre corps ne stockera pas de calories supplémentaires sous forme de graisse ou ne brûlera pas vos réserves de graisse en désespoir de cause.

Une bonne alimentation

La forme physique consiste essentiellement à éviter les apports toxiques à votre organisme. Il est recommandé de consommer moins de 10 % de vos calories sous forme de graisses saturées, celles que l'on trouve dans le fromage, la viande, le beurre, la margarine et la crème glacée.

Les graisses trans, souvent appelées huiles hydrogénées, constituent un autre problème potentiel. Une étude animale menée en 2006 a révélé que les gras trans sont un facteur indépendant de la perte de poids.

Dans cette étude, les primates à qui l'on a fait consommer des graisses trans n'ont pas nécessairement perdu du poids, même si leur nombre de calories a diminué.

Sur le plan positif, il est recommandé de suivre un régime à base de plantes, riche en fruits et légumes et en céréales complètes.

Étirements

Une bonne routine d'étirement est le précurseur d'une séance d'exercice en toute sécurité. L'extension en douceur de chaque muscle pendant une période prolongée permet de prévenir ou d'atténuer les douleurs associées à un exercice intense.

Des étirements suffisants aident également à prévenir les déchirures dues à l'hyperextension pendant l'exercice. Il a été énuméré quatre endroits où les muscles ont tendance à être très tendus : "les ischio-jambiers, les fléchisseurs de la hanche, les mollets et les muscles de la poitrine".

Exercice

L'exercice aérobique, composante essentielle de tout mode de vie sain, fait travailler de manière rythmée de grands muscles sur une période donnée.

Il est recommandé d'effectuer 75 minutes par semaine d'exercices aérobies vigoureux, comme la course à pied et la natation, ou 150 minutes par semaine d'activités modérées, comme la marche et le vélo.

La musculation permet à la fois de brûler les graisses excédentaires et de développer les muscles qui aident votre corps à supporter l'usure quotidienne sans se blesser.

Vous devriez faire deux séances par semaine, en vous concentrant sur tous les principaux groupes de muscles du corps.

Bénéfices

Les avantages d'un mode de vie sain comprennent une énergie accrue, une meilleure clarté mentale, une meilleure endurance au quotidien, des os plus solides, des muscles plus forts et un cœur plus fort.

En outre, la pratique d'un mode de vie sain réduit le risque d'une myriade de maladies, notamment le diabète de type 2, l'obésité et les maladies cardiaques. Un mode de vie sain prépare effectivement le terrain pour une bonne forme physique.

La natation ou la course à pied est-elle le meilleur moyen de renforcer les poumons ?

La natation et la course à pied améliorent toutes deux l'endurance cardiovasculaire, c'est-à-dire la capacité du cœur à envoyer de l'oxygène par le sang aux principaux groupes musculaires du corps et la capacité des muscles à utiliser cet oxygène.

La capacité pulmonaire, c'est-à-dire la quantité d'oxygène que vos poumons peuvent absorber et retenir en une seule respiration, constitue une part importante de l'endurance cardiovasculaire.

Rien ne prouve que la natation ou la course à pied améliore la capacité pulmonaire plus que l'autre, les deux étant des activités physiques très bénéfiques.

Respirez : Endurance cardiovasculaire et capacité pulmonaire

Plus votre endurance cardiovasculaire est bonne, plus votre corps est efficace pour utiliser l'oxygène, ce qui améliore votre endurance pour les activités physiques. L'oxygène pénètre dans votre sang par vos poumons.

Votre cœur pompe ce sang vers vos muscles et vos organes, où il est utilisé par vos cellules et vos tissus dans le cadre d'un processus complexe visant à produire de l'énergie que votre corps utilise au cours de ses activités quotidiennes ainsi que dans les moments d'activité physique plus intense.

Bien que la taille de vos poumons ne puisse pas augmenter, l'exercice cardiovasculaire - y compris la course à pied et la natation - aide votre corps à rendre le processus de respiration et de rétention de l'oxygène dans vos poumons plus efficace.

Prenez la route : La course à pied

 La course à pied est une forme courante d'exercice cardiovasculaire en raison du peu d'obstacles à franchir pour pratiquer cette activité. Avec des chaussures de course adaptées, on peut courir presque partout.

En courant, votre corps améliore son endurance cardiovasculaire et développe ses muscles, en particulier dans la partie inférieure du corps, notamment les hanches, les cuisses, les mollets et les pieds.

Comme vos poumons améliorent leur capacité à retenir l'oxygène, votre cœur enverra efficacement du sang riche en oxygène à vos muscles, en particulier ceux qui travaillent dans le bas du corps.

La natation fait travailler les muscles du haut et du bas du corps, et votre cœur doit donc envoyer du sang riche en oxygène aux muscles des deux extrémités.

Comme un poisson : la natation

Faire des longueurs ou nager pour le plaisir pendant une période prolongée améliorera votre capacité pulmonaire et votre endurance cardiovasculaire. Tout exercice cardio doit être pratiqué au moins trois fois par semaine pendant 20 minutes ou plus.

Lorsque votre système cardiovasculaire commencera à s'adapter à votre régime, vos poumons augmenteront la capacité d'absorption d'oxygène à chaque respiration, envoyant ainsi davantage d'oxygène dans votre sang.

Votre cœur battra également plus efficacement, envoyant ainsi plus de sang riche en oxygène à vos muscles à chaque battement.

Exercice cardiovasculaire

Toute forme d'exercice cardiovasculaire, y compris la natation et la course, est un élément essentiel d'un mode de vie sain.

L'exercice cardiovasculaire augmente la capacité des poumons et améliore l'efficacité du cœur en augmentant votre fréquence cardiaque. D'autres formes d'exercices cardiovasculaires incluent le saut à la corde et le cyclisme.



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés